L’origne de la vie

Alexandre MeineszComment la vie a commencé, Belin – Pour la Science, 2008

Cet ouvrage, commis par un professeur de biologie à l’université de Nice-Sophia Antipolis, est un merveilleux complément aux articles que j’ai écrit sur les plus vieilles roches connues et les premières traces de vie parus dans ce bulletin[1]. Cet essai s’adresse à un large public ayant quelques notions élémentaires de biologie. Dans un langage simple, l’auteur répond à toute une série de questions. D’où vient la vie ? Comment est-elle apparue sur Terre ? Quels ont été les premiers organismes vivants ? Comment l’évolution a-t-elle sculpté le vivant au fil du temps ? L’auteur établit une synthèse des dernières découvertes scientifiques sur l’origine de la vie. Cette synthèse est présentée en neuf chapitres, parsemés d’expériences personnelles, ou concernant sa vie professionnelle de chercheur, d’enseignant et de gestionnaire de l’environnement – c’est un spécialiste des milieux marins et des premiers organismes ayant colonisé la Terre.

Cet essai tourne autour de deux tableaux du peintre hollandais Johannes Vermeer de Delft (1632-1675), « L’astronome » et « Le géographe », dont le personnage est vraisemblablement Antoni van Leeuwenhoek, le premier à avoir observé le vivant au microscope. En décortiquant ceux-ci, il aborde les mystères de la vie sous un éclairage nouveau, différent de celui des paléontologues, des généticiens et des microbiologistes.

Meinesz distingue trois grandes étapes innovantes ou genèses dans l’histoire de l’apparition de la vie sur Terre, relevant d’une stratégie majeure qu’il caractérise par la devise si chère à notre pays, « l’union fait la force » : celle des premières bactéries, celle des premières cellules animales et végétales et celle des organismes composés de plusieurs cellules. Ce principe commun qu’est l’union permit d’abord l’association de molécules organiques, particulièrement l’ARN et l’ADN qui ont produit les premières bactéries. Ensuite, l’addition et l’union de bactéries donnent naissance aux lignées généalogiques différentes d’animaux et de végétaux unicellulaires. Enfin, l’union de cellules de la même espèce permit le développement d’organismes pluricellulaires visibles à l’œil nu.

Il relève également quatre types de hasards, ou événements fortuits, ayant participé à la construction du vivant : trois créatifs, les mutations, la reproduction sexuée et la sélection naturelle, et un quatrième destructeur, les grands cataclysmes naturels à l’origine des grandes extinctions

L’auteur consacre un chapitre à la météorite ALH84001 qui a suscité beaucoup de controverses sur l’éventualité de traces de vie détectées à sa surface. J’en ai fait une synthèse dans mon article « Origine extraterrestre de la vie » (voir infra note). Il est acquis que sur la base de « l’ensemble des données actuelles, la vie était présente sur Terre dès 3,5 Ga, sous la forme de bactéries » (p. 47) déjà très diversifiées. Par contre, « tous les vestiges du vivant très ancien ne permettent absolument pas de donner des indications précises sur le lieu, l’époque et le mécanisme de la genèse des premiers organismes » (p. 48). D’où, l’hypothèse, parmi tant d’autres, d’un ensemencement par des météorites venant du fond de l’espace !

Dans son épilogue, Meinesz aborde les différents sens que l’on peut attribuer à la grandeur du vivant, et il termine celui-ci par un plaidoyer en faveur d’une plus grande responsabilité dans la prise en charge de la vie sur Terre.

Je conseille vivement la lecture passionnante de cet essai au modique prix de 19,50 € (en France).

 Paru dans le Bulletin du G.E.S.T., N° 165, janvier 2011


[1] R. Six – Roches archéennes et traces de vie, in Le Bulletin du G.E.S.T. – N° 162, juillet 2010

R. Six – Les plus vieilles roches connues contenant des traces de vie, in Le Bulletin du G.E.S.T. – N° 163, septembre 2010

R. Six – id, in Bulletin du G.E.S.T. – N° 164, novembre 2010

R. Six – Origine extraterrestre de la vie ?, in Le Bulletin du G.E.S.T. – N°165, janvier 2011

Publicités
Catégories : Notes de lecture | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :