Requiem pour Darwin

Arnould Jacques (2009) – Requiem pour Darwin, Salvator (lecture, juillet 2009)

L’auteur est docteur en histoire des sciences et en théologie. Rien qu’à la lecture de ses titres j’ai eu d’abord une certaine réticense. Un théologien, pour moi, çà sent le soufre. Mais en fait à la lecture de cet ouvrage, mes craintes se sont évanouies. L’approche adoptée par J. Arnould est assez originale. Il reprend la vie, le labeur et les idées de Darwin qu’il confronte à ses propres domaines d’intérêt et de recherche. Il se pose un certain nombre de questions comme pourquoi Darwin a-t-il été aussi mal aimé par certains milieux ? Comment comprendre raisonnablement la place qu’il accorde au hasard, à l’espèce, à la religion dans son système de pensée ? Quelle vision de l’homme élabore-t-il et met en œuvre ? Que dire, enfin, du mythe, de la légende qui ont été construits autour de sa personne et de ses idées ?

Avec beaucoup de tact, l’auteur ne fait ni le procès, ni le panégyrique de Darwin, mais simplement il lui rend hommage en forme de requiem.

Publicités
Catégories : Notes de lecture | Étiquettes : | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :